Entre voyage et décoration, partez à la découverte des meubles chinois

decouvrir-les-meubles-chinois

Dans le monde de l’ameublement, la concurrence est rude. Il existe d’innombrables marques toutes plus innovantes, colorées, modernes, clé en main… Mais dans cette jungle de choix, il est parfois difficile de s’y retrouver. La plupart des meubles semble relativement identiques, à ceci près qu’ils ont une forme ou une couleur légèrement différente.

En effet, on constate que l’ameublement des ménages, en fonction des époques reflète plutôt bien l’état d’esprit de ses contemporains. Or, aujourd’hui, nous assistons à un phénomène de plus en plus prononcé d’uniformisation des modes où la personnalisation semble disparaître petit à petit pour laisser place à une standardisation des modes de pensée et des goûts. Heureusement, il existe une alternative à cette triste réalité: l’ameublement chinois.

Des Meubles uniques et chargés d’histoire

Il est vrai que les meubles de style chinois ont su garder au fil des siècles leur authenticité et leur unicité tout en évoluant vers des styles parfois plus complexes et ce, toujours en adéquation avec leur époque.

En matière d’ameublement chinois, on pense souvent aux commodes, aux paravents ou encore aux chaises classiques, mais sait-on vraiment ce qui fait leur exception ?

En réalité, ce mode de création date de l’époque Qing et Ming vers 1368-1644 ; on s’inspirait alors de courbes légères, relativement sobres des formes basiques et harmonieuses. Toutes les créations étaient réalisées dans un esprit de volupté et d’élégance discrète. C’est lors de l’ouverture de la Chine sur le reste du monde qu’on observe l’évolution des techniques vers l’augmentation d’ornements, et un sens du détail de plus en plus accru.

Par la suite, l’utilisation de la nacre fut une révolution dans le monde de l’art artisanal chinois. Surtout utilisée pour la décoration de palais et de demeures luxueuses, tout comme le bois dur. Le sandal rouge étant le bois le plus précieux alors usité dans l’ameublement de maisons de hauts fonctionnaires.

Mais toutes ces finitions ne sont pas choisies au hasard, en effet, le plus souvent les ornements qui recouvraient les meubles étaient des vecteurs de la culture asiatique. Ainsi, on retrouve fréquemment des gravures de dragons, des personnages en habits traditionnels ou encore des phoenix et le K’i-lin. La place essentielle dédiée à la nature est également souvent présente à travers des éléments naturels tels que des feuilles d’arbres ou des nuages embellis au gré de l’artisan.

Des meubles d’art adaptés à un intérieur moderne

Les armoires

Souvent de grande taille composées de deux principaux volets et plusieurs petits tiroirs en bas de ces derniers, les armoires chinoises représentent l’un des objets les plus traditionnels avec leurs ornements méticuleusement déposés sur le bois, bambou…De plus, ces objets d’art ont l’avantage de se fondre dans leur environnement, aussi moderne qu’il soit. Donnant un cachet certain à la pièce, ils sont aussi d’une très grande praticité et ergonomie.

Les buffets

Plus petits que les armoires, les buffets offrent une touche d’exotisme à une pièce classique. Très pratique, ils sont souvent profonds et l’agencement intérieur permet de rangement de toute sorte d’objets. Ils se trouvent donc être adaptables à toute sorte de pièce.

meuble-chinois-laque-dore

Les paravents

Enfin, les paravents, pièces maîtresses des intérieurs à consonances asiatiques existent sous différentes tailles, avec des modèles aux graphiques uniques et harmonieux. Le nombre de volet estvariable afin de s’adapter aussi bien à une chambre qu’une salle de bain ou en séparation d’une grande pièce.

9 janvier 2017