Investir dans une pompe à chaleur, bonne ou mauvaise idée ?

investir-dans-une-pompe-a-chaleur

La transition énergétique revient de plus en plus au devant de la scène médiatique. A l’heure actuelle, de nombreux foyers sont dans une situation de précarité énergétique, les prix des énergies sont en augmentation. Dans ce contexte, il est intéressant d’investir ou d’au moins envisager investir dans des solutions économes et écologique comme le solaire, l’éolienne ou pourquoi la géothermie ou l’aérothermie ?

Une pompe à chaleur pour chauffer votre maison

Les systèmes de chauffage traditionnels sont trop onéreux et moins respectueux de l’environnement, ce n’est donc pas un hasard que de plus en plus de consommateurs investissent dans des systèmes de chauffages écologiques comme la pompe à chaleur.  Le principe de la pompe à chaleur (PAC) est assez simple, il s’agit d’extraire l’énergie se trouvant à l’extérieur de l’habitat pour l’introduire à l’intérieur par l’intermédiaire d’un radiateur, d’un plancher chauffant ou d’un ventilo-convecteur. Une pompe à chaleur permet de chauffer l’habitat, de produire de l’eau chaude sanitaire et même de climatiser l’intérieur de la maison grâce à un système de pompe inversée. Il existe plusieurs types de pompe à chaleur (PAC), les plus connus sont la PAC géothermique, PAC air/eau, PAC air/air qui est destiné uniquement pour le chauffage, et le chauffe-eau thermodynamiques.

Avec le solaire et l’éolienne, la PAC est une alternative écologique et économique qu’il ne faut pas sous-estimer. Une PAC a l’avantage de consommer très peu d’électricité (30%) sans pour autant réduire vos besoins en chauffage. Grâce à la géothermie, non seulement vous faites une bonne action pour vos finances, mais vous faites surtout une bonne action pour la planète en réduisant les émissions de Co2.

Investir dans une PAC, oui mais à quel prix ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs facteurs comme le type de PAC, la puissance et sans oublier la marque pour la qualité. Le choix du PAC dépend quant à lui de la surface et du nombre de pièces de la maison, du nombre d’occupants et enfin il ne faut pas oublier aussi que le climat influence au choix du PAC. Les professionnels estiment que pour obtenir une performance optimale, il serait nécessaire de coupler une PAC avec d’autre système et équipements de chauffage (chaudière, radiateurs, isolant…)

Pour l’installation d’une PAC (main-d’œuvre, travaux, prix du matériel), il faut prévoir en moyenne entre 20.000€ et 25.000€. Certes c’est une grosse somme, mais vous devez savoir qu’il existe plusieurs aides gouvernementales pour vous aider dans votre projet comme le crédit d’impôt, TVA à taux réduit,  Eco-PTZ+, CEE, les aides de l’ANAH, la prime à la casse (qui prendra peut être fin à la fin du mois), les primes sur les travaux de rénovation énergétique.

Enfin, sachez qu’avant d’investir dans une pompe à chaleur ou même avant d’entamer un projet de rénovation énergétique, le premier réflexe à avoir c’est de pratiquer un diagnostic énergétique sur votre habitat. Les résultats de ce diagnostic vous permettront de voir les caractéristiques thermiques de votre habitat et surtout d’avoir une idée des travaux à faire (travaux sur l’isolation, le chauffage, la production d’eau chaude…)

9 octobre 2016